Skip to main content

Préambule

> Depuis plusieurs années, Mural Studio conçoit et réalise des anamorphoses démesurées sur différents supports. Passionnés par cette technique peu commune, nous suivons les réalisations de nombreux artistes peintres dans cette discipline.

Nous vous proposons ci-après une présentation de 10 artistes incontournables dont nous apprécions beaucoup le travail autour de la perspective, de l’effet 3D et de l’illusion d’optique. Nous avons eu la chance d’en rencontrer plusieurs et de sympathiser lors de festivals street art, en France et à l’étranger.

N. B. : Il ne s’agit pas d’un classement, cette “liste“ est très subjective. Et nous ne pouvons malheureusement pas mettre en avant tous les artistes talentueux qui maîtrisent cette technique unique !

> Pour en savoir plus, consultez nos articles Anamorphose : définition et exemples | Comment faire une anamorphose ?

Anamorphose : 10 artistes incontournables

JR

France

L’artiste JR est un photographe connu pour ses portraits imprimés en très grands formats puis transformés en collages. Son travail, intégralement en noir et blanc, confère une identité unique à son œuvre. Ses différents projets tournent autour de l’Humain, des relations entre les différentes communautés, des minorités, des inégalités sociales.

Il a également réalisé une série de collages en anamorphose gigantesques. Les plus connus en France sont l’intervention au Trocadéro et celle sur la grande pyramide du Louvre. Des œuvres éphémères qui n’altèrent pas le support et que seuls certains chanceux ont le temps d’apprécier.

Odeith

Portugal

Le graffeur Odeith est un artiste polyvalent qui maîtrise l’anamorphose peinte à la perfection. Ses représentations d’animaux et ses véhicules sont impressionnants de réalisme. Le volume disparaît complètement au profit du visuel. L’effet trompe-l’œil fonctionne à la perfection.

Il réalise également de nombreux lettrages graffiti dans un style 3D, qui semblent flotter dans l’air. Le travail  minutieux sur les ombres portées est extrêmement précis, et accentue l’illusion d’optique.

Mona Caron

États-Unis

Originaire de Suisse et basée à San Fransico, Mona Caron se définit comme une artivsite (artiste-activiste). Elle est très impliquée dans la représentation de la vie des communautés où ses fresques murales prennent vie. Son travail évoque très souvent l’environnement et le rapport de l’Homme à la Nature.

Sa série de murs intitulée “Weeds“ nous offre une évocation poétique de la botanique. Des plantes immenses viennent pousser au milieu des tours de béton. Le style graphique de l’artiste est aisément reconnaissable, et son implication dans des mouvements citoyens et environnementaux est sans faille.

Felice Varini

France

Le peintre Felice Varini est internationalement connu pour ses œuvres géométriques en anamorphose. Depuis plus de 30 ans, il intervient dans de nombreux espaces différents pour les métamorphoser. De nombreuses réalisations en extérieur sont hors normes, de part la superficie couverte.

Couloirs, plafonds, toits, sols, escaliers… L’espace architectural et tout ce qui le compose deviennent son terrain de jeu. Le choix d’un visuel graphique simple et d’une couleur unique sont sa marque de fabrique.

Leon Keer

Pays-Bas

Artiste pop-surréaliste, Leon Keer est mondialement connu pour ses réalisations en trompe-l’œil. Sur toile ou sur façade, la 3D et la profondeur sont toujours au rendez-vous. Représentant de nombreux jouets et objets d’une ancienne époque, son style est facilement reconnaissable. Ses œuvres questionnent sur la consommation, la protection de l’environnement, les relations sociales.

Les compositions, très souvent colorées et chargées, laissent toujours place à un jeu de perspective. Ses anamorphoses prennent vie aux 4 coins du monde, ce qui en fait l’un des représentant de cette technique les plus connus.

> Leon utilise également la réalité augmentée dans ses œuvres : une interaction ludique supplémentaire. En fixant l’œuvre avec un smartphone, celle-ci s’anime et prend vie. Des ballons de baskets se mettent à sortir de partout, une pile de tasses en équilibre fait mine de tomber… De nombreuses anamorphoses ont une seconde lecture avec cette technologie récente.

Tracy Lee Stum

États-Unis

Originaire de Pennsylvanie, Tracy Lee Stum est internationalement reconnue pour ses œuvres 3D au sol. À la craie ou à l’acrylique, elle intervient dans l’espace public depuis 1998. L’effet de ses anamorphoses est renversant, la technique servant des idées et une créativité débordantes. Le public peut toujours interagir avec l’œuvre en se mettant en scène au-dessus d’un gouffre, ou posé sur le dos d’un dragon !

En fin 2021, elle a ouvert son propre musée de l’art 3D à Puerto Vallarta au Mexique. Un endroit atypique ou chaque pièce nous plonge dans un jeu de perspective original.

Truly Design

Italie

Fondé en 2007, le collectif Truly Design à été crée par une équipe de 4 graffeurs Turinois. Très inspirés par l’art urbain, leurs dernières réalisations en anamorphoses s’orientent vers un style épuré et coloré. Des formes géométriques viennent prendre leur place dans des endroits complexes.

Leur approche très graphique les inscrits dans la famille visuelle du design. Au plafond d’une pièce avec des arches, ou sur des modules en bois qu’ils conçoivent eux-mêmes, l’équipe est à l’aise sur de nombreux supports.

WD

Grèce

Notre ami WD est un artiste atypique et polyvalent qui a débuté l’art urbain en 2000. Originaire de Bali, il vit et travaille à Athènes depuis une dizaine d’années. Son univers coloré et onirique est reconnaissable au premier coup d’œil. Ses œuvres en anamorphose s’insèrent dans l’architecture des bâtiments sur lesquelles elles sont peintes. Les éléments contraignants (cheminées, escaliers…) sont mis en valeur et servent le visuel pour une illusion parfaite.

Les représentations d’hommes et de femmes nous interrogent sur la condition humaine, la relation avec la Nature, les inégalités sociales. La mise en scène et la composition des fresques est travaillée et soignée. Il réalise également des tableaux et des collages dans lesquels il joue avec la perspective et la profondeur.

Scaf

France

Originaire de Nancy, Scaf a commencé le graffiti en 2002. Depuis quelques années, il s’est imposé comme une référence Française dans le milieu de l’anamorphose et des œuvres en 3D. Son univers est bourré de références aux années 90 : dessins animés, jeux vidéos, films… Mais on retrouve également un bestiaire fantastique incroyable : du dinosaure au dragon en passant par le requin, le serpent ou le lion. Ses réalisations sont souvent exécutées dans des usines abandonnées, ce qui leur donnent une ambiance particulière.

Sa mise en scène dans la photo finale des œuvres est également une signature du peintre street art. Cela permet d’avoir une idée de la taille des peintures, mais également d’interagir avec elles de façon amusante.

Georges Rousse

France

Monument dans le monde de l’art, Georges Rousse est avant tout un photographe. Ses œuvres donnent un sentiment d’immersion peu commun. Depuis des décennies, ses interventions dans des lieux désaffectés sont reconnues dans le monde entier. La relation entre la peinture et l’Espace est redéfinie à chaque fois, prenant le spectateur à témoin. La composition, le choix des formes et des couleurs sont les composantes essentielles de ses anamorphoses.

L’artiste n’hésite pas à créer des éléments qui peuvent servir son idée, ni même à évider littéralement les parties d’une pièce : enlever les lattes d’un parquet ou un bout de plafond. Le spectateur est déboussolé dans sa perception de l’espace ! Même dans le travail photographique des œuvres, il est souvent nécessaire de bien observer les détails pour déceler l’ampleur et la finesse de l’intervention.

Pour plus d’informations, n’hésitez pas à nous contacter !

    (total 15 Mo max.)
    Vérifiez vos messages indésirables dans les jours qui suivent votre demande !